EFFATA! (2022) 

C. Gaillard, M. Pulver, J. Richard (ALL-FR)

Pa Sölmang ang frangsee

Un projet en co-production avec la Compagnie Séléné 

Bilingual tales in French and German! | Contes bilingues sur la parole magique

Depuis toujours, les histoires voyagent et se propagent sans se soucier des différences linguistiques. Apparus à l’aube de l’humanité, les contes se sont nichés au creux de toutes les langues, de tous les peuples qui les ont racontés. Ils font partie de notre patrimoine commun. Combien de voyageurs se sont arrêtés sur la place Jeema El-Fna de Marrakech pour écouter l’un de ses conteurs, sans comprendre l’arabe, mais emportés quand même par l’histoire, qui trouve toujours son chemin en ouvrant les oreilles et le cœur? Quelle que soit la langue dans laquelle il s’exprime, le conte sait se faire entendre au-delà des mots.

On sait aujourd’hui que l’enfant à qui l’on n’a jamais raconté d’histoires ou à qui l’on n’a jamais lu de livre dans sa petite enfance ne maîtrisera pas sa langue maternelle aussi bien que celui qui n’en a pas été privé. La langue s’apprend plus par l’émotion que par des informations ou des injonctions purement factuelles: ceci est une table, viens manger, va te coucher, habille-toi, cette couleur est verte etc. C’est l’échange autour d’une parole créatrice d’images qui permet un développement linguistique et cognitif plus profond, plus fin, plus vaste. C’est aussi à cela que servent les contes.

Or, il est rare que l’école puisse réellement se permettre ce voyage dans un imaginaire linguistique empreint de poésie. Nous apprenons le plus souvent les langues dites « étrangères » de façon efficace, pragmatique. L’étude de la littérature arrive dans un second temps pour celles et ceux qui auront surmonté les écueils de la grammaire et du vocabulaire. On se risque peu à oser rêver dans une langue qui ne nous est pas maternelle. 

Le présent projet se donne pour but d’activer cette fonction particulière en allant interpréter des contes écrits à la fois en français et en allemand, qui passeront d’une langue à l’autre de façon organique. Les histoires seront racontées simultanément dans les deux langues par une conteuse francophone et un conteur germanophone qui se répartiront la parole, éveillant ainsi la soif de comprendre l’intrigue. Destiné prioritairement aux enfants des classes qui sont en pleine sensibilisation ou apprentissage de l’allemand, EFFATA!* sortira (aussi) des murs des salles de spectacle pour aller à la rencontre de son public, quel que soit son âge: outre les écoles genevoises et fribourgeoises francophones et germanophones, nous voulons en effet nous produire dans divers lieux de rencontre et de vie (EMS, hôpitaux, festivals), l’essentiel étant à nos yeux de créer des ponts entre des langues et cultures soeurs qui cohabitent au quotidien.

* EFFATA, en araméen, signifie "ouvre-toi". A la fois sacré et profane, ce terme est commun à Ali Baba ("Sesame, effata!", "Sesame, ouvre-toi!") et au Nouveau Testament, puisqu’on raconte que c’est grâce à ce mot prononcé qu’un sourd-muet aurait retrouvé l’accès à la parole. C’est la formule magique ultime...

Venues | lieux et dates des représentations: 

Nouveau Monde, Fribourg, du 7 au 10 novembre 2022 (schools only | scolaires)

Festival la Cour des Contes, Plan-les-Ouates, mai 2023 (TBD | dates à définir)

Sponsored by | avec le soutien de: 

Etat de Genève, Etat de Fribourg, Fondation Wilsdorf

Copyright Roz & Coz Theatre Company 2022 | All rights reserved | « I pray thee Rosalind, sweet my coz, be merry » (As You Like It) | Webmaster LadyHagg